Iran Manif - Selon l'agence Tasnim, un centre de recherches en Iran affirme que dans le sillage de la récession qui lamine le pays, ces dernières années 120 mines de fer ont fermé entrainant 10.000 licenciements, dont 4600 au cours de l'an passé.

Selon ce centre de recherches iranien cité par l'agence Tasnim, la cause principale est la chute de 70% du prix du minerai dans le monde ce qui a entrainé la fermeture de 80% des exploitations, bien souvent de petites taille.

Le chomage touche près de la moitié de la population active en Iran, à 80% les femmes puis les jeunes et les diplômés.