Iran manif – La route a prélevé un tribut très élevé en vies humaines le jour du passage à la nouvelle année en Iran, Norouz, le 20 mars, et des jours de fêtes qui ont suivi.

En cette période de fête, les routes d’Iran qui s’affichent parmi les plus dangereuses au monde, ont endeuillé de nombreuses familles. Un exemple parmi d’autres, ce 22 mars, un autobus s’est renversé sur la  route Kashan-Qom, faisant quatre morts et 15 blessés. 

La police de la route vient d’annoncer qu’en ces jours de vacances traditionnelles de la nouvelle année en Iran (qui arrive avec le printemps le 20 mars), on relève déjà 145 morts et 2950 blessés, une véritable hécatombe. Selon les autorités, toutes les heures une personne meurt sur la route en Iran.