Iran Manif – Le régime iranien a tellement l’habitude de manier les discriminations, contre les femmes surtout et les minorités ethniques et religieuses, qu’il n’en est plus à une près.

Voilà qu’à Qom, repaire en puissance des mollahs, les autorités ont interdit l’accès de la piscine aux ressortissants Afghans. Les mollahs s’étaient déjà illustrés en interdisant l’accès à un beau parc d’Ispahan aux immigrés afghans pendant les fêtes du Nouvel An iranien, Norouz, qui tombe avec l’arrivée du printemps.

Les mollahs excellent dans l’interdit et dans la contrainte et ce sont les femmes qui jusqu’à ce jour en payent le plus lourd tribut. Ségrégation sexuelle dans les transports en commun, les lieux de travail administratif, l’éducation, l’art, et une avalanche de discriminations qui les tient à l’écart du monde politique, économique et social. Mais pas de la rue où elles mènent les mouvements de protestation. 

 

IRAN 
Avril 2018

 27 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 16 exécutions, mars: 12 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions