Les USA appelés à faire libérer un opposant iranien pris en otage en Irak Iran Manif - Un appel urgent publié dans l’édition de jeudi du Washington Times exhorte le gouvernement américain à prendre des mesures immédiates pour assurer la libération d'un habitant du camp Liberty que les États-Unis se sont engagés à protéger, mais qui est à présent détenu en otage en Irak par les autorités, en toute illégalité, depuis quatre semaines.

Les USA appelés à intervenir pour faire libérer un opposant iranien pris en otage en Irak M. Safar Zakery, 60 ans, réfugié iranien vivant au camp Liberty placé sous la supervision des Nations Unies, bénéficie du statut de personne protégée par le droit international.

L'annonce pleine page publiée par le Comité américain pour les habitants du camp d'Achraf déclare: « Voilà quatre semaines que le gouvernement irakien le détient et refuse de reconnaître son statut juridique pour le laisser retourner au camp Liberty. »

« Il souffre de calculs rénaux, de calculs biliaires et d’une sévère HPB. Au lieu de cela, les responsables irakiens ont facilité de manière inexplicable l’entrée de l'ambassade du régime iranien dans son dossier, or en Iran, il est menacé de torture et d'exécution. »

En 2004, les Etats-Unis et la Force multinationale en Irak ont reconnu Safar Zakery et les membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) comme des «personnes protégées» en vertu de la Quatrième Convention de Genève.

En 2004, le gouvernement américain a signé un accord avec Safar Zakery, s’engageant à le protéger jusqu'au règlement final de sa situation.

En 2011, le HCR a reconnu Safar Zakery comme réfugié bénéficiant du droit à la protection internationale.

Le gouvernement des États-Unis et l'ONU ont officiellement demandé à M. Zakery et aux autres habitants du camp d'Achraf de partir au camp Liberty. En retour, les Etats-Unis s’engageaient à assurer la sécurité et le bien-être des habitants.

L'appel publié dans le Washington Times exhorte le gouvernement américain à prendre des mesures urgentes pour respecter ses engagements en obtenant la libération de M. Zakery.

Le Comité américain pour les habitants du camp d'Achraf a appelé le Premier ministre irakien Haidar al-Abadi d'ordonner la libération immédiate de M. Zakery.


IRAN 
Avril 2017

26 exécutions

(Janvier: 95 exécutions - Février: 52 exécutions - Mars: 45 exécutions - )

-----------------------------

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions