Reuters - Un camp de dissidents iraniens près de l'aéroport international de Bagdad a été bombardé lundi, a déclaré un porte-parole de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI).

 

Le bombardement a fait des victimes parmi les habitants du camp, a déclaré le porte-parole de l'OMPI Shahriar Kia à Reuters, sans indiquer le nombre. Plusieurs barraquement du camp sont en feu.

Kia a déclaré que le groupe soupçonne des "groupes irakiens affiliés au [gouvernement] de l'Iran" d'être responsables du bombardement.

Un témoin habitant près de l'aéroport a entendu vingt à trente explosions qu'une source de sécurité a qualifié de bombardement ciblant le périmètre sécurisé de l'aéroport où le camp est situé. On ne sait pas si des installations de l'aéroport ont été touchées. Kia a dit que plus que 50 obus de mortier ont frappé le camp.

L'OMPI a depuis été attaqué à plusieurs reprises en Irak. Son camp près de l'aéroport a déjà été bombardé en octobre.