Iran Manif -Le syndicat de la compagnie de bus de Téhéran, en Iran, et l’organisation internationale des enseignants ont exprimé leur inquiétude au sujet de l’état de santé d’Ismaël Abdi, enseignant syndicaliste et ont appelé à sa libération. Après 20 jours de grève de la faim, la vie de Mr. Abdi est en danger, ont estimé ces deux ONG dans leur déclaration. 

Le responsable du Syndicat des enseignants a été condamné à 6 ans de prison ferme et se trouve actuellement incarcéré dans le quartier 350 de la prison d’Evine à Téhéran. Le syndicat de la compagnie de bus de Téhéran condamne comme dans le passé les peines prononcées contre les défenseurs des droits syndicaux et demande l’abrogation de la peine injuste prononcée contre cet enseignant.

Mr. Abdi a été poursuivi pour ses activités syndicales notamment les campagnes en faveur de l’enseignement gratuit, fait part l’organisation internationale des enseignants (EI) dans sa déclaration. Cette ONG soutenue par ses partenaires syndicaux demande au gouvernement iranien de révoquer toutes les restrictions contre les activités syndicales des enseignants et de respecter les droits fondamentaux des citoyens, en particulier celui de former librement des syndicats.