Iran Manif - 114, un chiffre qui claque comme la mèche d'un fouet en Iran. 114 c'est le nombre d'Airbus que tous les médias en France ont déjà vendus à Rohani, ci-devant président des mollahs, qui au fil des louanges est devenu le grand Mamamouchi des promesses de contrats. Il atterrit sous peu en France et le cours de la brosse à reluire s'est déjà envolé.

Lire la suite...

Iran Manif - Le site Women Side a publié un portrait émouvantt de Paria Kohandel, une jeune opposante iraienne qui vient de fuir l'Iran et dont le père est prisonnier politique. Hassan Rohani, président du régime iranien viendra en France les 27 et 28 janvier. Elle aimerait participer à  la manifestation à Paris le 28 janvier à Denfert Rochereau pour exiger la fin des exécutions en Iran et la liberté. Lire l'article sur Women Side.

Lire la suite...

Iran Manif - Ce jour-là, la vie de Rana a changé en quelques secondes. Le destin de cette petite fille de quatre ans et demi a soudain bifurqué vers l’horreur. Sa mère, Somayeh, n'était plus cette mère, ni sa grande sœur, Nazanine, ni son petit oreiller qu’elle aimait tant. Rien n'était plus comme avant et aucun moyen de revenir en arrière. En quelques secondes, tout ce qui lui restait n’était que douleurs au quotidien.

Lire la suite...

Iran Manif - C'est les bras chargé d'un bien lourd bilan de violences faites aux femmes que Rohani arrive à Paris les 27 et 28 janvier 2016. Bilan qui transparait dans un tableau lugubre : depuis son entrée en fonction en Iran, Rohani a fait pendre 63 femmes. Ce chiffre à lui seul mérite une vigoureuse indignation tant il traduit la misogynie légalisée par la dictature religieuse en Iran. Or ce n'est pas tout.

Lire la suite...

Iran Manif - Il a trente ans, il en a passé cinq dans les prisons politiques en Iran. Depuis son arrivée en Europe après avoir fui la dictature religieuse, il est surpis par les "dirigeants occidentaux qui sont trop pessimistes par rapport aux aspirations des Iraniens, mais beaucoup trop optimistes concernant l'avenir de l'Iran sous la présidence d'Hassan Rohani".

Lire la suite...

Iran Manif - Dans les capitales européennes et à Téhéran, chapeaux et turbans ont volé avec la levée des sanctions économiques. Exsangue tant les richesses du pays ont été englouties dans la guerre en Syrie, au Yémen, en Irak, et dans le projet atomique, le peuple iraniene comptait, lui, les pendus de janvier : 58. Parmi eux la 61e femme, Zahra Nemati, exécutée le 6 janvier à l'aube avec quatre autres prisonniers à Tabriz, dans le nord-ouest de l'Iran. Rohani, au sourire cruel, cultive une haine tenace des femmes.

Lire la suite...