Iran Manif - Dans les capitales européennes et à Téhéran, chapeaux et turbans ont volé avec la levée des sanctions économiques. Exsangue tant les richesses du pays ont été englouties dans la guerre en Syrie, au Yémen, en Irak, et dans le projet atomique, le peuple iraniene comptait, lui, les pendus de janvier : 58. Parmi eux la 61e femme, Zahra Nemati, exécutée le 6 janvier à l'aube avec quatre autres prisonniers à Tabriz, dans le nord-ouest de l'Iran. Rohani, au sourire cruel, cultive une haine tenace des femmes.

Lire la suite...

Iran Manif - "Quand Khomeiny est revenu en Iran, il avait déclaré dans un discours au grand cimetière téhéranais de Behecht-e-Zahra que le chah avait fait de l'Iran un grand cimetière et que lui allait le transformé en jardin. Khomeiny, a tué nos enfants et les a enterrés et nous les mères en fleurissant leurs tombes, nous avons effectivement transformé le pays en jardin", a dénoncé avec courage la mère du prisonnier politique Afchine Ossanlou.

Lire la suite...

Iran Manif - On peut les suivre à la trace, au fil des potences. Plus elle dure et plus le nombre augmente. La visite du président du Sénat français et de sa délégation parlementaire aura couté la vie à 11 Iraniens. Non seulement il y aura eu trois pendaisons politiques le jour de leur arrivée le19 décembre, mais aussi une fournée de cinq pendaisons d'un coup le 20 décembre dans le sud de l'Iran à Bandar Abbass et deux publiques à Chiraz, deux jeunes de 26 et 30 ans. Et enfin une exécution à Amol le 21 décembre.

Lire la suite...