Iran Manif - Des étudiants de l'université de Téhéran ont manifesté le samedi 11 juin contre la ségrégation sexuelle et la  répression des jeunes en Iran. Les autorités de l'université ont envoyé des agents de sécurité pour disperser le groupe, mais malgré les menaces, ils ont tenu bon et continué à manifester.

 

La ségrégation sexuelle touche les universités et l'enseignement en général en Iran, les transports en commun, certains parcs, des administrations pour le public, et désormais les lieux de travail tant dans le public que dans le privé. Fort heureusement beaucoup dans le privé ne respectent pas ces lois misogynes.

Quant aux jeunes, ils forment le gros des bataillons d'exécutés et les cibles privilégiées des rafles.