Iran Manif – Chaque année, 100.000 femmes sont exclues du marché de l’emploi en Iran, où la dictature religieuse a mis en place un apartheid contre les femmes. Cette marginalisation a conduit à une participation à moins de 13% des femmes dans la vie active en 1393 (mars 2013-mars 2014). Selon l’agence de presse Isna au mois de septembre 2014, la discrimination sexuelle est aigue sur le marché du travail. Les femmes actives se montaient environ à 3 .960.000 en 2005 et se retrouvent à 3.140.000 en 2013. 

 Selon le centre de statistiques iraniennes, la participation à la vie économique des femmes est de seulement 12% de la population active du pays. Selon une estimation, de 2005 à 2014, 100.000 femmes ont été exclues du marché de l’emploi chaque année en Iran. 

Mais la majorité des femmes employées dans des usines et des ateliers sont confrontées à la discrimination, à beaucoup plus d'obligations que les hommes et restent des mois sans être payées. 

Une ouvrière témoigne : « Non mais, il faut venir voir comment on vit.  C’est vraiment très difficile, quand on n’a pas été payée depuis huit mois. Pour trouver de quoi manger et payer le loyer on est obligé d’aller demander de l’aide aux autres. »

Cette exclusion conduit les diplômées à chercher des emplois comme boulangères. Beaucoup de femmes n’ont pas le choix et sont contraintes de travailler avec un salaire de moitié inférieur et parfois même moins que celui des hommes.

« Dans notre quartier, qui est vraiment très pauvre, les gens n’ont pas de travail. Les femmes sont ouvrières dans les briqueteries. Elles travaillent de 8h du matin à 19h. Et avec ça elles touchent l’équivalent de 45 $ par mois. A qui peut-on dire notre souffrance ? »

Le sous-directeur technique et des ressources de la direction des services sociaux du régime a annoncé à la télévision officielle le 18 avril 2015 : "dans le deuxième semestre de l’an passé, on estime que sur 145.000 femmes partie en congés maternité, 47.000 ont été licenciées à leur retour et touchent actuellement leur assurance chômage. »

Pour subvenir aux besoins de la famille, les femmes des milieux ouvriers acceptent des emplois pénibles, comme dans les briqueteries de ciment. Les autorités déploient des trésors d’ingéniosité pour violer les droits des femmes et faire en sorte qu’elles ne touchent qu’un salaire de misère, si elles sont payées...

 

 

IRAN 
Avril 2017

26 exécutions

(Janvier: 95 exécutions - Février: 52 exécutions - Mars: 45 exécutions - )

-----------------------------

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions