Iran Manif - Jamais dans les pays du Moyen-Orient les femmes n'ont été aussi engagées en politique qu'en Iran. De fait la dictature religieuse sous laquelle elles vivent, a fait de la misogynie la pierre angulaire non seulement de sa politique économique et sociale, mais aussi le fondement même de son idéologie.

Parce que la loi en Iran a rendu légales toutes les violences faites aux femmes, parce qu'elles sont une cible perpétuelle de harcèlements et de persécutions, parce qu'elles ne connaissent aucun répit et que chaque décision quotidienne est une bataille perpétuelle, les Iraniennes sont toujours en première ligne des protestations mais aussi, une fois à l'étranger, elles soutiennent massivement le mouvement de la résistance, dont 30% des 120.000 victimes des exécutions politiques sont des femmes.

Le fait est que sous l'impulsion de Maryam Radjavi, sa présidente élue, le Conseil national de la Résistance iranienne a donné une place privilégiée aux femmes. Ce parlement en exil de plus de 500 membres est majoritairement féminin. L'OMPI, l'organisation axiale de cette coalition démocratique opposée aux dictatures du chah et des mollahs, dispose d'un conseil central de direction d'un millier de femmes. Et partout, à l'initiative de Maryam Radjavi, les Iraniennes ont acquis l'égalité dans le mouvement de la résistance et y occupent les responsabilités les plus élevées. C'est la première fois qu'un mouvement de résistance est dirigé par des femmes et qu'il a fait de l'égalité, son arme absolue contre la dictature.

Maryam Radjavi est convaincue que les femmes sont la force du changement et que ce sont elles, cibles des fascistes religieux au pouvoir en Iran, qui renverseront le califat intégriste islamiste en place dans ce pays depuis 37 ans.

Aussi comme chaque année depuis plus de dix ans, des dizaines de milliers d'Iraniens vont se rassembler en région parisienne pour manifester leur volonté de vivre dans un Iran libre. Cette année ce sera le 9 juillet au Bourget dès 12h30. Et cette marée humaine que de nombreux médias ont estimée à 100.000 personnes est au moins à moitié composée de femmes, ce qui en fait la plus grande concentration de femmes à l'étranger qui réclament la liberté et l'égalité pour les Iraniennes.

Ces dernières, omniprésentes dans l'ensemble des activités de l'opposition, sont décidées à construire un nouvel Iran où elles auront toute leur place et surtout toutes leurs libertés. Le Conseil national de la Résistance iranienne a déjà approuvé un plan des droits et libertés des femmes pour l'Iran libre de demain et ces dizaines de milliers de femmes viennent dire au monde qu'elles le soutiennent. 

Grâce au leadership de Maryam Radjavi, un front internationale de femmes contre l'intégrisme a également vu le jour et se traduit par une grande solidarité  entre les femmes de dizaines de pays, dont des élues et personnalités se retrouveront au Bourget cette année, aux côtés des centaines de hauts responsables des cinq continents.

Les Iraniennes invitent et appellent les femmes de tous les pays et de France à venir à cet immense rassemblement en faveur d'un changement de régime en Iran, pour l'instauration de la liberté et de la démocratie.

 

IRAN 
Mars 2017

42 exécutions

(Janvier: 95 exécutions - Février: 52 exécutions)

-----------------------------

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions