Iran Manif - Du 21 mars 2017 (début de l'année iranienne) au mois de juillet, pas moins de 12.159 femmes se sont rendues chez un médecin légiste à Téhéran et sa grande banlieue, en Iran, pour faire constater les violences dont elles ont été victimes, écrit l'agence officielle Mehr.

Un chiffre qui en dit long sur la violence en cours en Iran sous le régime misogyne des mollahs.