Iran Manif – La secrétaire du syndicat islamique des femmes, Touran Vali Morad expliquait le 8 février à l’agence officielle Mehr : “Généralement personne n’est en charge des affaires féminines dans notre pays et elles sont toujours prises en considération d’un point de vue des hommes. La réduction des heures de travail des femmes signifie graduellement les écarter des emplois. Et de cette manière, elles vont perdre leur indépendance économique. »

Lire la suite...

Mémoire vive, France Info, 16 février 2014 - Interview de Régine Deforges

France Info : Bonjour
Régine Deforges : Bonjour

France Info : quand je vous ai demandé de choisir un événement d’actualité, un événement qui vous avait vraiment marqué, vous m’avez tout de suite parlé de l’Iran et des Moudjahidine du peuple. Alors je vais rappeler qui sont les Moudjahidines du peuple, pour ceux qui ne les connaissent pas ou qui l’auraient oublié. C’est un mouvement qui s’oppose depuis très longtemps au pouvoir islamique de Téhéran. Ils le combat depuis l’étranger, notamment en France. Pendant longtemps les Moudjahidine du peuple défendaient la lutte armée, une lutte très dure. D’ailleurs l’Europe et les Etats-Unis les considéraient comme un mouvement terroriste et ce n’est plus le cas aujourd’hui. On va en parler dans un instant. Vous les connaissez les Moudjahidine du peuple Régine Deforges ?

Régine Deforges : Oui, oui, je les ai rencontrés à plusieurs reprises.

Lire la suite...

La FIFA au régime iranien : ouvrez les stades aux femmes fans de football
Iran Manif – Le président de la FIFA Sepp Blatter exhorte les autorités du régime iranien à lever l'interdiction touchant les femmes dans les stades.
Les propos de Blatter le 7 novembre sont intervenus après les pourparlers avec les responsables du régime iranien dont le président du parlement Ali Larijani.
Le 15 octobre, les forces de sécurité ont fait une descente contre des jeunes au match de football Iran-Thaïlande à Téhéran, arrêtant un groupe de jeunes filles déguisées en garçons pour entrer dans le stade.
Le chef des Unités Spéciales a déclaré le samedi 11 mai à l'agence officielle Fars : « Un certain nombre de jeunes filles, qui s’étaient travesties en garçons, ont tenté d'entrer dans le stade de football. Nous les avons arrêtées et les avons remises aux autorités judiciaires. »
En Iran, les femmes et les filles sont interdites d’entrée au stade Azadi (le stade de football national). En réaction elles se sont mises à s'habiller en hommes pour pouvoir entrer.

Iran Manif – Le président de la FIFA Sepp Blatter exhorte les autorités du régime iranien à lever l'interdiction touchant les femmes dans les stades.

Lire la suite...

Des femmes dans les unités spéciales de la police contre les femmes en Iran
Iran Manif - Les forces de sécurité de l’Etat en Iran ont présenté le 25 octobre dans le même colis la formation d’unités équestres, cynophiles et de femmes dans les unités spéciales.
On ne sait pas encore si les femmes sont à mettre au même rang que les chevaux ou les chiens.
Ces unités sont conçues pour la répression et la surveillance des rassemblements de femmes ou des réunions exclusivement féminines. Jusqu’à présent la répression sauvage des femmes ne posait aucun problème aux agents. C’est sans doute le fait de la « modération » tant vantée ces derniers temps par la presse occidentale. Les mollahs ont donc décidé d’utiliser des femmes pour taper sur d’autres femmes.
Il est fort possible qu’elles se retournent toutes pour taper sur le régime.

Iran Manif - Les forces de sécurité de l’Etat en Iran ont présenté le 25 octobre dans le même colis la formation d’unités équestres, cynophiles et de femmes dans les unités spéciales.

Lire la suite...


Iran Manif - La ségrégation entre les hommes et les femmes doit être imposée à toutes les universités iraniennes, où la culture occidentale doit être remplacée par la «foi islamique», a déclaré un ponte du régime des mollahs.

« Le climat des universités doit être un mélange de foi islamique et de sciences, a décrété Nouri Hamdani. La science sans morale islamique est juste un outil pour dévier le peuple.

« La culture et le climat des universités se sont occidentalisés, parce qu'elles étaient sous l'autorité de l'Occident dans le passé et il a malheureusement formé le peuple sur les bases d’une idéologie de franc-maçonnerie.

« Par conséquent, les livres d'étude de sciences humaines basés sur les idées de l'Occident doivent être retirés et remplacés par des livres de sciences humaines fondées sur la culture islamique ».

Hamedani souligne également la nécessité de mettre en place une ségrégation entre les hommes et les femmes dans les universités et déclare que les étudiants doivent éviter les activités politiques, qui seront « traitées avec fermeté ».

Il a également mis en évidence le fait que la culture orientale doit remplacer les cultures occidentales, ajoutant : « L'atmosphère des universités de la République islamique doit être islamique ».

Ses commentaires sont tombés alors qu’une enquête sur la ségrégation entre les hommes et les femmes dans les universités des villes de Tabriz et d’Ardebil, a révélé que tous les étudiants sauf ceux appartenant à la milice du Bassidj, s’y opposaient.

De vastes manifestations étudiantes en Iran ont dénoncé et rejeté ce plan de ségrégation sexuelle.

Iran Manif - Quand les mollahs ne pendent pas, ils chassent les femmes et les jeunes, les deux moteurs de la révolte.

Le 150.000e plan de répression des femmes a été lancé dans la capitale iranienne sans même trop savoir si le précédent avait été terminé. Sans doute pas le temps de se poser la question, vu l’urgence du mécontentement qui fuse de toute part. Il faut bien montrer les muscles, dans l’espoir de faire retomber la colère.

Des unités vert sombre et noires se sont mises à sillonner, labourer et hanter comme une ombre tous les passages animés, centres culturels et commerciaux, grands magasins, parcs, bref tous ces endroits sensés rassembler des citadins évidemment suspects.

L’étau s’est refermé sur les couleurs, les coiffures, les

Lire la suite...