Iran Manif - A la suite de la tempête de poussière qui a saturé l'air dansla province du Sistan-Balouchsitan dans le sud-est de l'Iran, plus de 5000 personnes atteintes de problèmes respiratoires, occulaires et cardiaques se sont présentées aux urgences des hôpitaux de cette région.

Le patron des urgences médicales de la ville de Zabol a confié à l'agence Isna qu'à force de respirer de l'air pollué cela peut déclencher des cancers.

L'assèchement des rivières et des lacs dans tout l'Iran et particulièrement dans cette province provoque des tempêtes de poussière soulevée des lits des cours d'eau et des lacs à sec.