Iran Manif - Quatre jours après l’accord nucléaire avec les 5+1, le guide suprême du régime iranien Khamenei, a tenté de dissimuler à la prière de l’Aïd al-Fitr son recul vis-à-vis de ses « lignes rouges ». Il a affirmé que cet accord n’affectera pas sa politique d’exportation du terrorisme et de l’intégrisme dans la région, sans piper mot des revers successifs de ses forces en Syrie et au Yémen.

Lire la suite...

Iran Manif - Maryam Radjavi, dirigeante de l'opposition iranienne estime que, malgré ses lacunes et les concessions injustifiables accordées, l’accord sur le nucléaire passé entre le régime des mollahs et les P5+1 est un recul imposé et un dépassement des lignes rouges annoncées par Khamenei; des lignes rouges sur lesquelles il n’a cessé d’insister pendant douze ans.

Lire la suite...

Propos recueillis par Saïd Rabia

El-Watan, 30 juinPour l’opinion internationale, l’Iran est entré dans une nouvelle ère avec un président plus modéré ; comment évaluez-vous le bilan de Rohani ?

Tout d’abord, je dois rappeler que le bilan scandaleux du président des mollahs, Hassan Rohani, durant les deux années de son mandat ne se limite pas uniquement à l’aggravation des violations des droits de l’homme en Iran, avec plus de 1800 exécutions. Le nombre de pendaisons durant les 12 premiers jours du mois de juin s’élève à une centaine.

Lire la suite...

Al Watan, 30 juin - Ils ont convergé par dizaines de milliers à Paris, où ils ont tenu à Villepinte leur rassemblement annuel. Les militants de l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien viennent des quatre coins de la planète : du Canada, d’Australie, d’Europe et d’Asie. Hommes, femmes, jeunes résistants en exil, tous ont répondu à l’appel du cœur.

Lire la suite...

Iran Manif - Difficile d'y voir clair dans les négociations nucléaires des 5+1, entre les fausses promesses mille fois données, mille fois violées des mollahs et la braderie à tout va des États-Unis. On est aussi surpris de ne jamais entendre la voix des premiers intéressés que sont les Iraniens et leur résistance qui pourtant est à l'origine du dossier grâce à ses révélations. la dernière en date dénonçant une étroite coopération des mollahs iraniens avec la Corée du Nord. Alors voilà qu'un bon article parait dans la presse en France.

Lire la suite...

Maryam Radjavi auditionnée au Congrès américain le 29 avril 2015 en conférence vidéoIran Manif – En pleine intervention américaine au Moyen-Orient contre l’extrémisme islamiste et à deux mois du délai de l’accord nucléaire – toujours au stade virtuel – avec l’Iran, le Congrès des Etats-Unis a frappé en grand coup. Faisant preuve, pour une fois, de réalisme et de pragmatisme, il a auditionné la dirigeante de l’opposition iranienne, Maryam Radjavi.

Lire la suite...

Quiconque  regarde l'accord nucléaire et y voit une réussite vit dans un monde d'arcs-en-ciel et de licornes.

Par Mortimer Zuckerman*

Wall Street Journal, 24 avril - « Je cours toujours après les arcs-en-ciel, en contemplant les nuages qui dérivent / Mes projets juste comme mes rêves, se terminent dans le ciel. » Cette chanson d’Harry Carroll et Joseph McCarthy, popularisée par Judy Garland et Barbra Streisand, est tout à fait appropriée en ce moment, alors que nous réfléchissons sur les implications d'un Iran nucléaire et la perspective de nuages en champignon au-dessus du Moyen-Orient.

Lire la suite...