Le Figaro (avec AFP) - Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a rejeté mardi tout "axe" iranien de la "Méditerranée à Téhéran" et demandé le départ des milices iraniennes présentes en Syrie. "La présence iranienne et la volonté iranienne de faire un axe de la Méditerranée à Téhéran, non !", a-t-il martelé dans une émission spéciale sur la Syrie de Bachar al-Assad qui sera diffusée ce soir sur la chaîne France 2.

Lire la suite...

 

Iran Manif -  Un responsable du régime iranien a déclaré que le missile de croisière tiré par les rebelles houthis - soutenuspar Téhéran - dimanche pour frapper le réacteur nucléaire d'Abu Dhabi, a touché une zone proche de l'aéroport où les Émirats arabes unis effectuaient une manœuvre militaire. Sadr-al Hosseini a ajouté que les médias des EAU ont affirmé que l'explosion faisait partie des manœuvres hors de la zone de l'aéroport d'Abu Dhabi.

Lire la suite...

Ulyces - Les propos du général Hossein Salami, recueillis par Reuters le 25 novembre, sont sans équivoque.  Le numéro deux des Gardiens de la révolution islamique, les troupes d’élite iraniennes, explique que « si nos missiles ne peuvent actuellement parcourir que 2 000 kilomètres, ce n’est pas à cause d’un manque de savoir-faire technologique », mais plutôt car « jusqu’à présent, nous n’avions pas perçu de menace émanant de l’Europe, aussi n’avons-nous pas ressenti le besoin d’allonger la portée de nos missiles. Mais si l’Europe veut formuler des menaces, nous allons augmenter la portée de nos missiles. »

Lire la suite...

 

Iran Manif - Les sinistrés du tremblement de terre dans l'ouest de l'Iran ont passé leur seconde nuit dans le froid glacial des montagnes, dans un dénuement total. Les pertes se montent désormais à un millier de morts. La presse officielle a écrit que 60% des sinistrés n'ont pas reçu de couvertures. Dans des endroits comme Ezgueleh, il faisait 0°.  Malgré toute la propagande des médias gouvernementaux, les témoignages sur les réseaux sociaux affluent pour dire que les gens sont abandonnés à leur triste sort.

Lire la suite...