Iran Manif - Le directeur de l'agence de rénovation et de développement des établissements scolaires en Iran vient de rendre un bilan des travaux opérés l'an dernier par ses services (l'année iranienne tombe le 20 mars avec l'arrivée du printemps).

Ayant expliqué à l'agence Isna que 24% des salles de classe avaient été rénovées et que 68.000 autres étaient placées "en priorité", il a tenu à préciser qu'en tout 164.000 salles avaient un sérieux besoin de travaux.

On ne compte plus en Iran les incidents où les écoles s'effondrent sur les enfants ou prennent feu en raison de la vétusté des locaux ou des chaudières à bois qui trônent au milieu des enfants.

Difficile de croire que l'éducation soit une préoccupation pour le régime des mollahs quand on sait que le budget de la défense a triplé sous la présidence de Rohani et que le budget de l'Education réduit à vue d'oeil.