Iran Manif - Les gouverneurs afghans des provinces du Sud et de l'Ouest du pays ont accusé le régime en Iran d'utiliser des relations de plus en plus étroites avec les talibans afghans pour viser des projets d'électricité et d'eau pour le compte de Téhéran.

Le gouverneur de la province de Helmand, Hayatollah Hayat, a déclaré au service afghan de VOA que le régime iranien voulait que les talibans désactivent certains barrages afin que Téhéran puisse bénéficier d'une plus grande part de l'eau de la rivière Helmand. Il a cité des rapports afghans classifiés envoyés au palais afghan et au Conseil de sécurité national.

Le gouverneur de Helmand a accusé les gardiens de la révolution iraniens de fournir des armes sophistiquées aux talibans pouvant être utilisées pour attaquer des installations et des infrastructures gouvernementales. Il a dit que plusieurs obus de mortier non explosés utilisés par les talibans portaient une marque de fabrique iranienne et avaient été tirés dans la capitale provinciale.

Le gouverneur a ajouté que les représentants des services de renseignement iraniens ont récemment rencontré des dirigeants talibans locaux dans le secteur de Garmser.

L'accès aux armes est une préoccupation

Les responsables régionaux afghans affirment que les talibans ont récemment intensifié leurs activités terroristes dans diverses provinces.

"L'abondance de nouvelles armes et de munitions aux mains des talibans a soulevé plusieurs questions et doutes", a déclaré à VOA Assif Nang, le gouverneur de la province occidentale de Farah. Nang a ajouté que les talibans peuvent recevoir des armes "en une heure" d'Iran, étant donné la proximité de sa province à la frontière.

Le mois dernier, Nang a accusé l'Iran d'abriter des familles talibans sur son territoire.

«Les familles d'un certain nombre de hauts dirigeants talibans résident en Iran», avait déclaré Nang à Radio Liberty le mois dernier. "Ils vivent dans des villes comme Yazd, Kerman et Machad, et reviennent en Afghanistan pour des activités subversives."

L'ancien dirigeant taliban, le mollah Akhtar Mansour, a été tué lors d'une attaques de drones américain au Pakistan l'an dernier alors qu'il revenait de Téhéran après avoir tenu des réunions en Iran.

 

 

 

 

IRAN 
Avril 2017

26 exécutions

(Janvier: 95 exécutions - Février: 52 exécutions - Mars: 45 exécutions - )

-----------------------------

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions