Iran Manif - Le Canada a opposé une fin de non-recevoir au régime des mollahs qui voulait ouvrir des bureaux de vote sur son territoire pour la présidentielle en Iran.

Merci au Canada de ne pas permettre à une dictature religieuse de jouer à la démocratie alors qu'aucune opposition n'est autorisée en Iran, encore moins à se présenter à un scrutin. Le Canada refuse que le régime des mollahs dispose des bureaux de vote à travers son territoire pour la mascarade électorale du 19 mai, entre des candidats triés sur le volet. 

Ces derniers pour concourir ont dû faire la démonstration dans les actes et dans le coeur de leur fidélité au régime, comme l'exige la loi. Une fidélité si poussée que le candidat au turban blanc, Rohani, affiche près de 3000 exécutions, dont 77 femmes et de nombreux  mineurs, en quatre ans. Certes son adversaire au turban noir, Raïssi, affiche lui un record de 30.000 exéutions politiqes en 1988, où il faisait partie de la commission de la mort durant l'été de cette année tragique ensanglanté par le massacre des prisons.

C'est tout à l'honneur du Canada de ne pas donner de légitimité à ces criminels contre l'humanité.