Iran Manif - Le 29 octobre, Rohani s'est lâché dans un discours au parlement des mollahs. Foin de la modération, après les sourires à l'Occident et les bisous-bisous avec l'Union européenne, il a dégainé la matraque, en l'occurence celle des missiles balistiques de longue portée, pouvant être dotés de tête nucléaire. 

"Nous avons produit des missiles, nous en produisons et nous en produirons. Quelle que soit l'arme dont nous ayons besoin, nous n'hésiterons pas à la produire, à l'entreposer et au moment venu à l'utiliser."

A tous ceux qui font encore la promotion de cette dictature religieuse, en poussant le volume des chants des sirènes pétrolières, il faut demander ce qu'ils ont prévu comme parapluie anti-missile.

En guise de réponse, les Etats-Unis viennent d'adopter à la Chambre des Représentants de nouvelle sanctions sévères contre cette production de missiles.