Radio Farda - Un diplomate iranien soupçonné d'avoir participé à un complot à la bombe contre un rassemblement de l'opposition iranienne en France, a été accusé mercredi en Allemagne d'activité en tant qu'agent étranger et de complot en vue d'homicide.

Assadollah Assadi, un diplomate basé à Vienne, est soupçonné d'avoir engagé un couple en Belgique pour attaquer une réunion annuelle à Villepinte, près de Paris d'un groupe d'opposition iranien en exil, ont déclaré les procureurs fédéraux allemands.

Il aurait donné au couple anversois un appareil contenant 500 grammes d'explosif TATP lors d'une rencontre à Luxembourg fin juin, ont déclaré les procureurs dans une déclaration écrite.

Assadi a été arrêté plus tôt ce mois-ci près de la ville allemande d'Aschaffenburg en vertu d'un mandat européen après que le couple d'origine iranienne a été arrêté en Belgique et que les autorités ont signalé avoir trouvé des explosifs puissants dans leur voiture.

Dans leur déclaration, les procureurs allemands allèguent qu'Assadi, qui est diplomate à l'ambassade d'Iran à Vienne depuis 2014, est membre du service de renseignement iranien, le "Ministère du renseignement et de la sécurité", dont les tâches "comprennent principalement l'observation intensive et la lutte contre les groupes d'opposition à l'intérieur et à l'extérieur de l'Iran".

Les autorités belges accusent également Assadi de faire partie d'un complot présumé visant à déclencher des explosifs lors d'un rassemblement du groupe des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), dans la France voisine, et réclament son extradition.

Les procureurs allemands ont déclaré que leur enquête n'entraverait pas la demande d'extradition du suspect par la Belgique.

 

IRAN 
Juillet 2018

 20 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions