Iran Manif - Mercredi 4 mai, les passants et les libraires de l'avenue Enghelab de Téhéran ont mis une raclée bien sentie aux agents du ministère de la culture et de l'orientation qui agressaient physiquement et verbalement les clients des librairies. Il y a peu, les autorités dnas la capitale avaient fermé une librairie sous prétexte que dans sa vitrine était exposé u livre avec un coeur en couverture.

 

Le 5 mai, les petits vendeurs de rue de la ville d'Ahwaz dans le sud-ouest de l'Iran qui avaient manifesté récemment contre l'ordre de les déplacer du centre vers un secteur en bordure de la ville, se sont rassemmblés devant le gouvernorat pour qu'on leur désigne un endroit avec du passage afin de pouvoir vendre et gagner un minimum pour vivre. Région riche en pétrole, le Khouzistan est victime de répression et de discrimination en raison de la minorité ethnique arabe. La pauvreté y est généralisée.

Le 4 mai, dans la ville de Jolfa dans le nord-ouest de l'Iran, les enseignants sont tombés sur une directive confidentielle envoyée par erreur. Le régime iranien  y ordonne d'empêcher le moindre rassemblement de cette catégorie professionnelle très active qui demande la fin de la discrimination et l'alignement des salaires sur le seuil de pauvreté ! Les enseignants de Jolfa l'ont immédiatement rendue publique.

 

IRAN 
Février 2018

 12 exécutions

(Janvier : 21 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions