Iran Manif - Le 8 mai dans la province d'Ilam (ouest de l'Iran), les ouvriers du plan de développement des champs de gaz se sont rassemblés devant le gouvernorat. Ces 200 ouvriers protestaient contre leur licenciement.

A Téhéran, des étudiants de la faculté de l'industrie pétrolière ont manifesté devant le ministère du Pétrole. Ils auraient dû être embauchés à la fin de leurs études, or cela n'a pas été le cas. "Cela fait quatre mois que nous aurions dû être recrutés mais rien n'a été fait." Les diplomés ont promis de revenir manifester devant le ministère et même de faire grève.

A Djajarom dans le nord-est de l'Iran, de jeunes demandeurs d'emploi se sont rassemblés pour la énième fois devant l'usine d'Aluminium de la ville pour se faire embaucher. Le mouvement est si fort que l'imam du vendredi de la ville a réagi en demandant aux jeunes de cesser parce qu'ils crèent, à ses yeux, des troubles à l'ordre public...

Dimanche également, les éleveurs d'Ispahan ont manifesté pour une seconde fois en huit jours devant le bâtiment de la "croisade de l'agriculture". En signe de protestation, ils ont déversé des bidons de lait sur la voie publique. Ils demande que le prix d'achat du lait soit fixe et garanti. Alors que le coût de production de chaque  litre de lait leur revient à 1500 tomans, les usines de produits laitiers leur achètent ce même litre à 900 tomans.