Iran Manif - La banque centrale d'Iran a annoncé dans un rapport que la dette du gouvernement atteindra fin novembre 2017, la somme de 178.680 milliards de tomans. Le rapport indique que la dette de l'Etat à la banque centrale ces sept derniers mois a augmenté de 45,4%.

La banque centrale précise que la dette auprès des autres établissements bancaires durant les trois années et sept mois qui viennent de s'écouler est passée de 56.740 milliards de tomans à 143.200 milliards de tomans.

La banque centrale reconnait qu'en mars 2014 le gouvernnement Rohani a prélevé plus de 4 milliards de dollars sur la caisse de développement national sans jamais les rendre. De même les sommes empruntées à la banque centrale n'ont jamais été remboursées. 

Le directeur général de la banque centrale explique que pour les banques iraniennes, "environ 45 % des ressources bancaires sont bloquées. Une grande partie de ces ressources sont mises à la disposition du gouvernement et des entreprises liées à l'Etat."