Iran Manif - Une quarantaine de chauffeurs de bus de la ville de Racht dans le nord de l'Iran se sont rassemlés le 23 janvier devant les bureaux de leur entreprise de transport pour réclamer leurs salaires impayés. 

Voilà deux mois qu'ils n'ont rien touché et qu'ils s'endettent pour assurer un minimum vital à leurs  familles. Ils ont poursuivi la protestation en refusant d'allumer le moteur de leurs bus et de transporter des passagers. 

Qui plus est, ils n'ont pas touché les primes qui leurs sont dues depuis cinq ans. Au bout de plusieurs heures de protestations, ils n'ont pu qu'arracher des promesses de leurs employeurs.