Iran Manif - Les ouvriers de l'acierie d'Ardebil ont manifesté le 16 février pour la énième fois devant le gouvernorat de la province, dans le nord-ouest de l'Iran. Ils réclament pas moins de treize mois de salaires impayés. 

"Voilà treize mois que nous n'avons pas touché nos salaires, et ceux qui ont protesté ont été licenciés", a expliqué un manifstant. L'aciérie comptait 400 salariés. En quelques mois, la direction a réduit de moitié le personnel, par vague de licenciements.

Il n'existe pas de législations en matière de travail en Iran. Les patrons voyous pullulent et les contrats d'embauche ne consistent souvent qu'en une page blanche en bas de laquelle les employés doivent signer, laissant toute liberté au patron de faire ce qu'il veut.

Les ouvriers non payés s'endettent jusqu'au cou pour survivre. La misère pousse souvent à vendre un rein ou un autre organe. Beacoup aussi se suicident. 

 

IRAN 
Avril 2017

26 exécutions

(Janvier: 95 exécutions - Février: 52 exécutions - Mars: 45 exécutions - )

-----------------------------

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions