Iran Manif (avec Reuters) - Les autorités iraniennes ont dénoncé dimanche l'attitude d'Emmanuel Macron, qu'elles jugent hostile à Téhéran et ont recommandé au président français de ne pas “suivre aveuglément” son homologue américain, Donald Trump.

Les relations entre l'Iran et la France se sont tendues au cours des derniers mois, les Iraniens n'ayant pas apprécié qu'Emmanuel Macron leur demande de se montrer moins agressifs au Moyen-Orient, évoquant notamment leur implication dans le conflit syrien.

Le "toutou" de Trump 

Contrairement au président Donald Trump, Emmanuel Macron a réaffirmé la volonté de Paris de respecter l'accord signé en 2015 sur le programme nucléaire iranien. Il a en revanche exprimé son hostilité aux essais de missiles balistiques iraniens et évoqué à cet égard l'instauration de sanctions.

“Pour étayer sa crédibilité internationale, la France ne doit pas suivre aveuglément les Américains (...). Le président français se comporte actuellement comme le toutou de Trump”, a déclaré Ali Akbar Velayati, principal conseiller du guide suprême de la révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, cité par l'agence Fars.

IRAN 
janvier 2018

 9 exécutions

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions