Iran Manif -Cinqjours avant un processus électoral totalement étrange en Iran puisqu'il s'est passé sans opposition, que les candidats ont été au départ passé au crible de la "fidélité dans le coeur et en pratique" au guide suprême des mollahs, et doivent l'être encore à l'arrivée par le conseil des gardiens, Rohani avec sa 'liste de l'espoir', a marqué de sa griffe le scrutin. Il a rappeléle fondement de ce régime : les exécutions.

Lire la suite...

Saleh KohandelMa chérie, pour la journée internationale des femmes, je t’adresse toutes mes félicitations, Paria, ma fille résistante qui a suivi dans la lutte la voie de ta sœur Zahra et de toutes ses compagnes. Je voudrais au travers des chaines répugnantes des prisons du régime intégriste des mollahs crier haut et fort : Des milliers de bravos pour la beauté de ton choix et pour avoir craché sur la culture putride et oppressive dans laquelle les mollahs voulaient que tu te voies. Bravo d’être partie à la recherche du « petit poisson noir » (héros d’un conte très populaire en Iran) de notre grand maitre à tous Samad Behrengui (l’auteur) et comme lui, d’avoir finalement réussi à atteindre l’océan [de la liberté]... 

Lire la suite...

Iran Manif – De nombreuses personnalités sont intervenues à la tribune le 28 janvier sur la place Denfert Rochereau à Paris juste avant une vaste manifestation contre Rohani le président du régime iranien. Français et européens ont souligné qu’il était du devoir de la France d’exiger la fin des exécutions en Iran et le respect des droits humains dans ce pays. Petit retour sur les interventions : 

Lire la suite...

LCP, 28 janvier - Sous les yeux du président iranien, les opposants au régime tentent de se faire entendre. "Non à Rohani !" 

La venue d'Hassan Rohani, souvent présenté comme un modéré est pour eux l'occasion de témoigner des exactions commises en Iran. Paria a 18 ans, elle est en France depuis six mois. Il y a dix ans on lui braque une arme sur la tempe pendant que son père est emmené sous ses yeux pour être envoyé en prison.

Lire la suite...

Le Parisien - La manifestation la plus importante a rassemblé quelque 800 personnes pour une marche à l'appel du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), coalition d'opposants en exil dont les plus connus sont les Moudjahidines du Peuple. Les participants ont défilé de la place Denfert-Rochereau jusqu'aux Invalides, où le président iranien avait eu droit en début de journée aux honneurs militaires.

Lire la suite...

Sous-catégories