Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Elle demande au gouvernement américain que l’hôpital américain près d’Achraf puisse soigner les blessés

Iran Manif - La présidente de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi qualifie de crime contre l’humanité et de crime de guerre le massacre des résidents sans défense d’Achraf par les forces assaillantes aux ordres de Maliki.

Un crime que la nouvelle dictature irakienne commet conformément aux ordres du guide suprême et sanguinaire des mollahs, Khamenei

Saluant les martyrs d’Achraf qui ne cessent d’augmenter d’heure en heure, Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a qualifié la résistance héroïque des résidents d’Achraf face à cette attaque sauvage, de défense épique de la liberté et de l’honneur du peuple d’Iran face à l’assaut de la dictature et du fascisme.

Voilà cinq jours, a-t-elle souligné, que le gouvernement américain, l’Union européenne et l’ONU sont parfaitement au courant des transferts militaires et des préparatifs de cette attaque et du massacre d’aujourd’hui. Ils portent de ce fait une responsabilité directe pour ne l’avoir pas empêché.

Ce silence et cette inaction face au bain de sang et la férocité d’une dictature sanguinaire qui prend ses ordres du fascisme religieux au pouvoir en Iran, sont injustifiables.

D’autant plus que le gouvernement américain a passé un accord écrit avec chacun des résidents d’Achraf s’engagent à assurer leur sécurité en échange de leurs armes et qu’il doit à présent répondre de cet engagement.

Mme Radjavi a appelé les organisations et les personnalités de défense des droits de l’homme, les parlementaires et les élus dans le monde à protester. Elle a souligné la nécessité pour le gouvernement américain et l’Union européenne de faire cesser le massacre à Achraf.

Elle a demandé au gouvernement américain, puisqu’en raison du blocus médical les blessés ne peuvent être soignés à Achraf, que l’hôpital américain proche d’Achraf accepte de soigner les blessés.

 

IRAN 
OCTOBRE 2019

 13 exécutions

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE