Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

AFP, 13 avril - D'anciens responsables américains et européens ont dénoncé mercredi à Paris "l'inaction" des Etats-Unis après "des attaques" le 8 avril des forces irakiennes dans le camp d'Achraf de l'Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI).

"Au moins que les Etats-Unis fassent le travail de protection qu'ils sont censés faire à Achraf", a dénoncé le Français Jacques Attali, ancien conseiller spécial du président socialiste François Mitterrand, lors d'une conférence à Paris organisée par le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) dont les Moudjahidine du peuple sont la principale composante.

"C'est une honte que le gouvernement irakien ait le droit de menacer, attaquer et tuer des gens", a renchéri l'ancien vice-président de la Commission européenne, Günter Verheugen.

Ce camp, située à 80 km au nord de Bagdad, abrite 3.500 sympathisants de l'OMPI, principal mouvement d'opposition extérieur au régime iranien.

Selon l'OMPI, les forces irakiennes ont attaqué le 8 avril le camp d'Achraf au moyen de blindés et d'armes lourdes, assaut qui aurait fait 34 morts et plus de 300 blessés, se cette organisation.

Un officier irakien a lui fait état de trois morts, un bilan confirmé par une source médicale dans la ville de Baqouba, qui a précisé que ces heurts avaient également fait 27 blessés, dont 13 membres des forces de sécurité.

Le camp d'Achraf a été alloué dans les années 80 par Saddam Hussein aux Moudjahidine du Peuple pour les amener à combattre avec lui le régime iranien.

Ces opposants ont été désarmés en 2003 par les forces américaines, à la chute du président irakien. Les Etats-Unis ont transféré le contrôle du camp aux forces de sécurité irakiennes, dont les responsables entretiennent de très bonnes relations avec Téhéran.

Plusieurs personnalités américaines, comme l'ancien ambassadeur américain à l'ONU John Bolton, ont également appelé mercredi les Etats-Unis à rayer l'OMPI de leur liste d'organisations terroristes.

"Il n'y a que deux organisations gouvernementales qui considèrent l'OMPI comme des terroristes: le gouvernement iranien et le département d'Etat américain", a dénoncé John Bolton. L'UE a rayé l'OMPI de sa liste des organisations terroristes en 2009.

La présidente du CNRI Maryam Radjavi a demandé "la reprise en charge de la protection d’Achraf par le gouvernement américain et l’installation d’une équipe permanente d’observateurs des Nations Unies dans le camp pour empêcher le massacre des résidents".

 

IRAN 
NOVEMBRE 2019

 9 exécutions

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE