Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif  (avec Reuters ) - Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki -moon, a nommé l'ancienne sous-secrétaire américaine à la Sécurité intérieure Jane Holl Lute,  conseiller spécial afin de l’ aider à  la réinstallation du groupe d’opposants iraniens de l’OMPI résidant en Irak vers de nouveaux pays, a déclaré l'ONU dimanche. « Mme Holl Lute travaillera avec une vaste gamme de parties prenantes, en particulier les États membres, en vue de faciliter la réinstallation des habitants du camp Hurriya en dehors de l'Irak », a déclaré le service de presse de l'ONU dans un communiqué.

La nomination de Holl Lute, qui était une ancienne responsable de l'ONU de 2003 à 2009, intervient après une série d'attaques contre les Moudjahidines du Peuple  (OMPI) en Irak.

Plus de 50 personnes ont été tuées au camp d'Achraf, ancien camp de l'OMPI en Irak, en septembre lors d'une attaque que les Nations Unies décrivent comme « un crime atroce » et qui a attiré la condamnation des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Les assaillants ont pris le temps de procéder à des exécutions et de placer des bombes.

L’OMPI accuse le gouvernement irakien de cette attaque et d’avoir pris en otage 7 habitants d’Achraf (dont 6 femmes) Un groupe d'experts des Nations Unies a exhorté Bagdad à enquêter rapidement sur ces disparitions.

Les derniers habitants ont quitté Achraf pour une nouvelle base, le camp Liberty, en septembre. Le  camp d’Achraf abritait près de 100 membres de l'OMPI au moment de l'attaque du mois de septembre.

Il y a eu aussi une attaque à la roquette meurtrière contre le camp Liberty le 26 décembre, qui selon l’OMPI, a tué quatre personnes et en a blessé plus de 70. L’OMPI accuse les gouvernements irakien et iranien d’être à l’origine de l’assaut du 26 décembre.