Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ils appellent l'ONU et les USA à contraindre le gouvernement irakien à libérer les sept otages d'Achraf et à garantir la protection des opposants iraniens du camp Liberty

PRNewswire, 20 janvier, Baghdad - Le Conseil national des tribus irakiennes, en coordination avec diverses organisations nationales, a fait signer une pétition demandant au gouvernement irakien de redresser la crise humanitaire à laquelle sont confrontés les exilés iraniens du camp Liberty à Bagdad.

La pétition condamne l'attaque meurtrière lancée par les forces gouvernementales contre l'organisation des Moudjahidines du peuple d'Iran (OMPI), qui est provisoirement abrité au camp Liberty. Elle demande également que des forces de l'ONU soient postées dans le camp comme garantie de la sécurité des habitants. La pétition a rassemblé 2.155.000 signatures des habitants de 18 provinces irakiennes.

Les signataires comprennent plus de 3000 cheikhs, 14 000 avocats et juristes, près de 40 000 médecins, ingénieurs et professeurs d'université, 500 religieux et figures religieuses de premier plan, et 25 000 écrivains et intellectuels. La campagne a bénéficié de la participation de conseils de cheikhs, d’ONGs, d'associations de femmes, de centres universitaires, d'associations juridiques et d'autres institutions à travers l'Irak.

La pétition attire l'attention sur l'influence iranienne en Irak qui conduit à la répression des opposants iraniens en exil. On peut y lire notamment : « En enflammant la guerre confessionnelle et en provoquant des mesures terroristes en Irak, le régime iranien a versé le sang de dizaines de milliers d'Irakiens innocents et en a poussé des millions d'autres à fuir leurs foyers. Ce régime a également placé le gouvernement irakien sous son influence intense (...) La domination du régime iranien sur l'Irak a atteint un tel point que, par le biais du gouvernement irakien et de ses agents dans ce pays, il a lancé sept attaques violentes contre l'OMPI, l'opposition au régime iranien. Les membres de cette organisation sont sans défense et sous protection internationale, et ces attaques ont fait 116 morts et plus de 1375 blessés. Or il s'agit de « personnes protégées » sous la quatrième convention de Genève et le gouvernement irakien, le gouvernement américain et l'ONU avait signé l'engagement de les protéger. Des forces sous le commandement du premier ministre irakien ne se sont pas contentées de ces attaques et ont également enlevé sept membres de l'OMPI. »

La déclaration poursuit en ces termes : « à nos yeux, le silence des États-Unis de l’ONU sur ces crimes et ces pressions permettent au régime iranien et à ses agents de multiplier les meurtres et les pressions, ce que nous condamnons vivement. L'OMPI est l'hôte honorable du peuple irakien, a toujours entretenu des relations fraternelles avec le peuple irakien et s’est toujours tenu à ses côtés. »

En signant cette déclaration, les 2.155.000 d'Irakiens ont exprimé leur accord avec ses conclusions, appelant l'ONU et le gouvernement américain à mettre en œuvre immédiatement les mesures suivantes :

 1- Contraindre le gouvernement irakien à libérer immédiatement les sept otages que ses forces ont enlevés dans l'ancien foyer de l'OMPI, le camp d'Achraf.

2- Poster des forces de l'ONU à Liberty pour garantir les normes de sécurité dans ce camp.

3- Mener une enquête impartiale sur les atrocités du 1 septembre 2013 quand le camp d'Achraf a été attaqué et plus de 50 habitants ont été exécutés.

4- Faire pression sur le régime iranien pour mettre fin à son ingérence sanglante et à son occupation de l’Irak.


IRAN 
DECEMBRE 2019

 8 exécutions

Soulèvement national

1000 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 187 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE