Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

ATS (Suisse), 14 mars - La présidente du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) Maryam Radjavi a demandé vendredi à la Suisse d'exiger une enquête indépendante sur les attaques visant les opposants iraniens en Irak à Achraf et au camp Liberty, près de Bagdad. Il faut prévenir d'autres massacres, a-t-elle dit.

"La Suisse doit être à l'avant-garde d'une enquête indépendante sur le massacre du 1er septembre au camp d'Achraf et sur les attaques répétées contre ses habitants", a affirmé l'opposante iranienne, lors d'une réunion à Genève en marge du Conseil des droits de l'homme.

"Une enquête est le minimum nécessaire afin de dissuader la répétition de tels crimes. Le silence et l'inaction ont été interprétés par le régime iranien et ses alliés en Irak comme un feu vert à des attaques encore plus meurtrières", a déclaré Maryam Radjavi.

Elle a demandé que la situation des résidents du camp Liberty soit portée devant le Conseil de sécurité de l'ONU.
Déploiement d'observateurs de l'ONU

A ses côtés, Jean Ziegler a dénoncé une politique des gouvernements iranien et irakien coupant les vivres aux résidents du camp Liberty, où les anciens habitants d'Achraf attendent un transfert vers un pays tiers.

L'expert du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme a dénoncé l'indifférence de la communauté internationale et a demandé le déploiement d'observateurs de l'ONU dans le camp Liberty.

Un appel lancé également par l'ex-ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner, qui a dénoncé l'aggravation de la situation des droits de l'homme en Iran alors que les grandes puissances négocient sur le dossier nucléaire.
Plus d'une cinquantaine de morts

Le 1er septembre, 52 militants de l'Organisation des Moudjahidine du peuple (OMPI) avaient été tués dans le camp d'Achraf. Le sort de sept autres militants reste inconnu. Quelque 3200 militants de l'OMPI ont été transférés d'Achraf au camp Liberty où ils ont été interviewés par le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) en vue d'un transfert vers un pays tiers.

Le camp Liberty a été bombardé par des dizaines de roquettes le 26 décembre, tuant quatre opposants iraniens et blessant 70 autres habitants, selon le CNRI. Selon les opposants iraniens, les résidents du camp sont à tout

IRAN 
DECEMBRE 2019

 29 exécutions

Soulèvement national

1500 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 191 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE