Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Le sénateur américain Robert Menendez a demandé que les habitants du camp Liberty puissent vivre sans crainte d'attaques terroristes et soient protégés par le gouvernement irakien et l'Occident.

Le politicien démocrate et Président de la commission des relations étrangères du sénat américain a également fait l'éloge du rôle important de l'OMPI (Organisation des Moudjahidines du Peuple d'Iran - OMPI) qui a révélé la «duplicité» du régime iranien, qualifié d’Etat sponsor du terrorisme et déstabilisant du Moyen-Orient.

Il a déclaré dans un message vidéo lors du rassemblement des Iraniens à Paris le 27 juin : « J'ai appelé le  gouvernement irakien et le gouvernement des États-Unis, à faire plus, à maintes reprises, pour assurer la sûreté et la sécurité de la population du camp Liberty.

« Les dirigeants irakiens et les fonctionnaires de l'administration semblent maintenant comprendre à quel point la sécurité des résidents du camp Liberty est critique, pour moi et pour beaucoup de mes collègues au Sénat des États-Unis.

« Des murs de protection en T ont été installés, le gouvernement a dit vouloir contribuer à un fonds de repeuplement, et je ne vais pas arrêter de faire pression jusqu'à ce que l'argent soit versé et que tous les habitants du camp soient réinstallés en toute sécurité hors d’Irak.

« J'appelle les responsables irakiens à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir de nouvelles attaques. J'ai dit au Premier Ministre en personne, Maliki, l'année dernière que son engagement vis-à-vis de la sécurité des membres de l'OMPI au camp Liberty est un facteur critique pour mon futur appui concernant n’importe quelle aide en Irak ».

«Le leadership de l'Iran a délibérément armé et formé les milices chiites irakiennes pour saigner les forces américaines en Irak. C’est un sponsor du terrorisme d'Etat et cela ne changera pas, peu importe ce qui se passe à la table des négociations à Vienne ou ce qui se passe en Irak.

« Le fait est que l'Iran est seulement  intéressé de travailler avec nous dans la mesure où il protège ses intérêts dans la poursuite de ses objectifs hégémoniques régionaux. Le fait est que l'Iran est une influence déstabilisatrice dans la région et continue à entretenir un réseau actif de terroristes et de milices violentes à travers le Moyen-Orient.

« Cela étant dit, la situation en Irak est tellement dangereuse que même l'Iran est concerné, par le fait que nous allons partir d'un Irak faible pour aboutir à un Etat qui va s’effondrer et qui pourrait être un refuge pour les extrémistes violents ».

Le sénateur Menendez a ajouté : « Espérons et prions pour que cela ne se produise pas, j'ai fait savoir aux responsables de l'administration des États-Unis que la sûreté et la sécurité des membres de l'OMPI au camp Liberty doit continuer à être une priorité. Nous devons rester tous solidaires ».