Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

AIEL, 27 août - Le blocus contre les réfugiés iraniens du camp Liberty, près de Bagdad continue. Les 2800 réfugiés, dont 800 femmes, sont maintenant complètement privés de carburant. Les générateurs sont à l’arrêt. Les pompes à eau ne peuvent plus fonctionner. La nourriture conservée dans les réfrigérateurs est maintenant gâtée. Les citernes septiques débordent parce que le gouvernement irakien empêche la vidange.

Mardi 26 août 2014, le pompage de l'eau au camp Liberty s’est arrêté, car le carburant pour les générateurs est épuisé. Les forces gouvernementales irakiennes empêchent depuis le 16 aout l’entrée dans le camp du carburant, de la nourriture et des médicaments, provoquant des problèmes catastrophiques. L’arrêt des générateurs  signifie que les 2800 réfugiés n'ont pas d'électricité, pas de climatisation malgré la chaleur de 50 °C et maintenant, plus d'eau. Ceci constitue un crime contre l'humanité du gouvernement irakien qui a signé un protocole d'accord avec l'ONU dans lequel il garantit de s'occuper du bien-être et de la sécurité des habitants du camp.

Déjà, un certain nombre d’habitants, y compris des femmes réfugiées, souffrent dangereusement de déshydratation et ont été envoyés à la clinique irakienne du camp pour être soignées.

Le gouvernement irakien a également empêché l'entrée des camions de vidange septiques ces 11 derniers jours, de sorte que les eaux usées débordent des réservoirs et causent des problèmes d'hygiène graves pour aux habitants.

L'ONU, l'UE et les Etats-Unis, qui ont forcé les habitants de quitter leur foyer du camp d’Achraf pour partir au camp Liberty, portent l'entière responsabilité de la sécurité des habitants et ils doivent exercer des pressions sur l'Irak pour mettre fin à ce siège impitoyable et dur contre des réfugiés innocents, tout de suite.

Struan Stevenson
Président de l'Association irako-européenne pour la Liberté

IRAN 
NOVEMBRE 2019

 9 exécutions

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE