Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - L'appareil de la Sécurité nationale irakien commandée par Fallah Fayaz et les terroristes affiliés à la Force terroriste Qods iranienne continuent à piller les biens de l’OMPI au camp d'Achraf. Un grand nombre de véhicules volés à Achraf, comme des grues et des camions, ont été transférés au quartier général de la Sécurité nationale à Bagdad. L'OMPI ets la principale opposition démocratique au régime des mollahs en Iran.

Le 15 décembre, indique un communiqué du CNRI, les mercenaires du groupe terroriste Badr ont volé à Achraf au moins six bungalows et six remorques pour leur transport pour le déploiement des mercenaires sur une nouvelle route que le régime iranien construit à partir de Cheikh Shanif près d’Achraf (province de Diyala) jusqu’à Samarra (province de Salaheddine).

Ghassem Soleimani, chef de la Force terroriste Qods, et Hadi Ameri, chef des terroristes de Badr, se sont rendus à Achraf pour contrôler de près l’avancée des travaux de la route. Le but de ce tronçon, nommé « Al-Imamyn Al-Askaryn », est de faciliter l’occupation de grandes parties de l’Irak par les pasdaran et la Force Qods du régime iranien.

Dans un communiqué du 15 novembre 2014, le secrétariat du CNRI annonçait que « le 31 octobre, un groupe de l’appareil de la Sécurité nationale (...) s’est rendu au camp d’Achraf avec 50 camions remorques pour les charger de véhicules divers ».

Ce pillage systématique se déroule malgré le plan commun du 5 septembre 2013 entre la MANUI et l’ambassade des Etats-Unis pour l’évacuation d’Achraf qui stipule que « le gouvernement irakien doit permettre aux habitants de vendre leurs biens à tout moment » et qu'il « passera en revue l'inventaire des biens avec les habitants en présence de l'ONU» et qu’il «doit protéger et garantir tous les biens d'Achraf. »

Dans une lettre du 6 septembre 2013 à Mme Maryam Radjavi, Mme Elizabeth Jones, alors secrétaire d'Etat adjointe américaine pour les Affaires du Proche-Orient soutenait ce plan et ajoutait que « les Nations Unies faciliteront la sauvegarde des biens d’Achraf par le biais d’une entreprise de sécurité locale de confiance que vous aurez retenue. L'ambassade des États-Unis fera tout son possible pour soutenir ces efforts. » C’est sur la base de ces garanties que le dernier groupe d’habitants a quitté Achraf. Cependant dans la pratique aucune promesse n’a été tenue et les habitants n’ont pu vendre un centime de leurs biens.

Une fois de plus, la Résistance iranienne attire l’attention du gouvernement américain et de l’ONU sur le pillage systématique et astronomique des biens d’Achraf en violation de tous les accords. Elle appelle à une action immédiate pour empêcher la poursuite de ces vols, faire restituer les biens volés et faire des arrangements pour la vente des biens des habitants par leur représentant légal le sénateur Robert Torricelli.

IRAN 
OCTOBRE 2019

 16 exécutions

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE