Centre des médias du bureau du Haut Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, 15 avril - La Haut Commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, a condamné vendredi une opération militaire irakienne meurtrière dans un camp abritant un groupe d'exilés iraniens qui a fait au moins 34 morts et des dizaines de blessés. Elle a déclaré qu'il fallait une enquête indépendante et a appelé les gouvernements à envisager la réinstallation dans des pays tiers comme une question d'urgence. 

Lire la suite...

Par David Jolly

New York Times, 13 avril (Paris) – Des membres d'un groupe d’opposants iraniens placé sur la liste noire ont été rejoints par d'anciens responsables américains mercredi pour appeler les États-Unis à les protéger après un raid sur leur camp par les forces gouvernementales la semaine passée, qui a fait selon les dissidents, 34 morts et 318 blessés.

Lire la suite...

Par le lieutenant colonel James Zumwalt (ret.)

Human Events, 13 avril - Quand la violence dans d’autres parties du monde menace des vies en danger, les États-Unis doivent choisir là où ils vont et ne vont pas intervenir. Deux groupes d’opposants ont enduré la mort et la destruction aujourd’hui. Le président Obama a choisi d’en aider un – qui n’a rien fait pour se montrer digne de risquer une seule vie américaine – mais pas l’autre – qui s’est avéré précieux en exposant une menace majeure pour notre existence future.

Lire la suite...

Chambre des Représentants américaine, séance du 12 avril 2011
Ted Poe, Représentant du Texas : M. le Président, la semaine dernière les forces irakiennes ont lancé une attaque surprise contre le camp d'Achraf, où vivent des milliers d’exilés iraniens, à savoir des hommes, des femmes et des enfants innocents; 2 500 hommes de l’armée irakienne, équipés d’armes militaires, ont attaqué ces 3 000 exilés iraniens non-armés. Ces civils iraniens sont pro-américains. Ils se sont exilés d'Iran à cause de leur opposition au dictateur diabolique, le petit tyran du désert, Ahmadinejad.

Lire la suite...

Par Kate Allen

La réponse de l’Irak au massacre présumé d’exilés iraniens au camp d'Achraf donne un aperçu de l’évolution des droits de l’homme dans le pays

guardian.co.uk, 14 avril - C’est une histoire peu connue hors des milieux spécialisés, mais le sort étrange d’un groupe d’exilés iraniens en Irak devient une jauge importante de la volonté irakienne d’adhérer aux normes internationales des droits de l’homme.

Lire la suite...

AFP, 14 avril - Des parlementaires du Conseil de l'Europe ont demandé jeudi à Strasbourg, que les Etats-Unis et les Nations unies assurent la sécurité des résidents du camp irakien d'Ashraf, théâtre le 8 avril d'une attaque meurtrière de l'armée irakienne. Le gouvernement de Bagdad veut fermer à la fin de l'année ce camp situé à 80 km au nord de la capitale et où vivent 3.500 combattants des Moudjahidine du peuple (OMPI), le principal mouvement d'opposition extérieur au régime iranien.

Lire la suite...

Par Lord David Alton 
  
The Hill - Le 8 avril, tôt le matin, les forces militaires du gouvernement irakien, environ 2500 d'entre eux, ont pris d'assaut le camp du principal mouvement d'opposition iranien, l'Organisation des Moudjahidines du peuple d'Iran. Ils ont tué plus de 30 personnes et blessé beaucoup d'autres. Parmi les décès figurent de nombreuses femmes. Dans une agression similaire, en juillet 2009, les forces de Nouri al-Maliki avaient attaqué le camp, tuant une douzaine de personnes et en blessant 500.

Lire la suite...

IRAN 
DECEMBRE 2019

 8 exécutions

Soulèvement national

1000 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 187 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE