Le nombre des tués se monte à 34

Iran Manif - Dans la matinée du 11 avril, Ali-Reza Taherlou, Moudjahidine d’Achraf, qui avait été blessé lors de l’attaque sauvage du 8 avril, a rendu l’âme en raison du manque de soins médicaux, dans un hôpital de Bagdad. Ainsi l’assaut féroce des troupes de Maliki contre Achraf aura-t-il fait 34 morts.

Lire la suite...

Les troupes américaines ne font rien pour  évacuer les blessés

Iran Manif - Les forces répressives irakiennes et Omar Khaled, directeur de « l’hôpital du Nouvel Irak », posent des obstacles au transfert des blessés de l’attaque du 8 avril des forces de Maliki contre Achraf, vers les hôpitaux de Bagdad et de Baquba. 250 blessés, pour la plupart par balles ou écrasés par des blindés,  nécessitent de toute urgence d’être hospitalisés.

Lire la suite...

Conseil de l'Union européenne, 9 avril - L'UE est profondément troublée par les informations de l'usage de la force contre des résidents du camp d'Achraf en Irak, causant des victimes. L'Union européenne déplore les pertes de vie. La Mission d'assistance de l'Organisation des Nations Unies en Irak suit la situation de près, et aux côtés de l'ONU, l'UE a constamment appelé à plusieurs reprises le gouvernement irakien à ne pas utiliser la violence et à respecter les droits humains des résidents du camp. Ce message a été réitéré par les représentants de l'UE  lundi lors d’une réunion avec le Premier ministre Nouri al-Maliki lui-même. L'UE appelle le gouvernement irakien à accorder l'accès au camp d’Achraf à des observateurs internationaux indépendants afin qu'ils puissent fournir un tableau complet de la situation.

Lire la suite...

Iran Manif - L'organisation Reporters sans frontières (RSF) condamne le "blocus de l'information" imposé par les autorités irakiennes autour des affrontements vendredi dans le camp d'Ashraf entre l'armée irakienne et les Moudjahidine du peuple. "Ce blocus de l'information est inacceptable. Les forces de sécurité interdisent l'accès du camp aux journalistes pour cacher les exactions commises contre des civils. Elles attaquent de manière ciblée et délibérée toute personne qui tente de prendre des photos des affrontements", déclare l'organisation dans un communiqué publié samedi à Paris.

Lire la suite...

IRAN 
DECEMBRE 2019

 8 exécutions

Soulèvement national

1000 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 187 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE