Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - La révolte courageuse de la population de Lar s’est poursuivie vendredi 5 février. Les protestations étaient si intenses un peu partout dans la ville, que les mollahs n’ont pu y tenir la prière hebdomadaire du vendredi, indique un communiqué du Conseil national de la Résistance iranienne. 

Une foule immense, s'étendant à perte de vue, s’était rassemblée devant la mosquée Hosseinyeh Azam et lançait des slogans hostiles au pouvoir.

Dans la soirée de jeudi, des unités de la garde spéciale avaient tiré avec des armes à grenailles sur les protestataires, faisant au moins 40 blessés. Les agents de sécurité avaient chargé la foule à coups de matraques, blessant notamment des enfants, des femmes et des personnes âgées.

Vendredi vers midi, la population en colère a répliqué aux violences de la veille des agents répressifs, en attaquant le centre des Forces de sécurité de l’Etat de la ville. Les agents ont pris leurs jambes à leur cou, fuyant la foule en colère.