Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Amnesty International publie un réquisitoire en règle contre le régime iranien dont le président Rohani arrive sous peu en France : "L’Iran est l’un des seuls pays qui continuent à exécuter des mineurs délinquants. Cela constitue une violation de l’interdiction absolue du recours à la peine capitale contre les personnes qui avaient moins de 18 ans au moment des faits. Cette position met en évidence le mépris de l’Iran pour les droits des mineurs."

 

"Au moins 73 condamnés de ce type ont été exécutés entre 2005 et 2015. Selon les Nations unies, au moins 160 personnes qui étaient mineures au moment des faits qu’on leur reproche se trouvent actuellement dans le quartier des condamnés à mort.

"Ce chiffre est sans doute bien en-deçà de la réalité, car les informations relatives sur la peine de mort en Iran sont souvent entourées de secret. 

"Dans certains cas, des juges ont conclu qu’un accusé était suffisamment « mûr » en s’appuyant sur les réponses données à quelques questions simples, comme par exemple s’il ou elle comprenait qu’il est mal de tuer un être humain.

Ils associent par ailleurs souvent la question du manque de maturité des mineurs, du fait de leur âge, à la responsabilité atténuée des personnes souffrant de troubles mentaux, concluant que le mineur ne souffrait pas de « folie » et mérite par conséquent la mort.."

A lire en entier sur le site d'Amnesty