Par Robert F. WORTH

New York Times, 8 décembre - Les protestations les plus vastes et les plus violentes en Iran ces derniers mois ont débordé sur une deuxième journée consécutive mardi, alors que des affrontements sanglants ont éclaté sur les campus universitaires entre étudiants scandant des slogans hostiles au pouvoir et la police et des miliciens du Bassidj.

Lire la suite...