Iran Manif - Les Pays-Bas sont "préoccupés" par le sort d'une Néerlando-Iranienne qui serait emprisonnée en Iran et risquerait la peine de mort pour atteinte à la sécurité nationale, a-t-on appris mardi auprès du ministère néerlandais des Affaires étrangères. "Nous sommes très préoccupés", a déclaré à l'AFP Christoph Prommersberger, un porte-parole du ministère. "Nous pressons l'Iran de nous dire si elle est effectivement en prison ou non, et si c'est le cas, de nous permettre de lui porter assistance pour qu'elle ait un procès équitable", a-t-il ajouté.

Lire la suite...

Chère Sakineh,

Condamnée à être enterrée vivante, puis à être lapidée ! Votre beau visage, réduit en bouillie ! Vos yeux pleins de douleur et de dignité, votre front, votre cerveau, votre âme… transformés en cible pour des lanceurs de pierres, explosés, pulvérisés, en miettes ! Effroi et consternation ! Cette image de cauchemar qui nous révulse, cette image qui nous terrifie et qui semble issue de la nuit des temps, cette incroyable torture risque donc de devenir réalité.

Lire la suite...

Une journaliste iranienne réfugiée en France raconte le calvaire quotidien enduré par la condamnée à la lapidation.

JDD, 22 août - Aux premières lueurs de l’aube, des formes noires, maladroites et cabossées s’agitent dans la pénombre. Il est l’heure de se lever. Intraitables, les matonnes sont déjà là, la sanction au bout des lèvres et du bâton. Pas de malade, pas d’exception, la soumission à Allah est tout à la fois entière et immédiate. Prisonnière modèle, Sakineh Mohammadi Ashtiani s’exécute en silence. Elle a déjà ajusté son tchador, tourné son corps vers la Mecque, et offert son âme au Tout-Puissant. Tabriz, prison des femmes, cellule n° 4, année 2008. Shahnaz Gholami, journaliste iranienne et réfugiée politique en France depuis quarante-neuf jours, n’imagine pas un seul instant que sa désormais célèbre camarade de cellule puisse enfreindre le règlement.
"Rajm!" Lapidation!

Lire la suite...

Iran Manif - La justice iranienne a décidé de suspendre l'application de la peine de mort par lapidation prononcée contre une femme de 43 ans, a annoncé dimanche l'agence officielle Irna. Au tapis, sonné par l’avalanche de coups sur la scène internationale, le régime trouve à peine la force de lancer – en crachant une dent : « Si à n'importe quel moment le chef de l'autorité judiciaire le juge opportun, le verdict sera appliqué sans tenir compte de la propagande des médias occidentaux ».

Lire la suite...

Iran Manif - Une Iranienne condamnée à la lapidation par la dictature religieuse, dont le cas avait suscité un tollé international, ne sera finalement pas exécutée, a annoncé contraint et forcé le régime des mollahs, passablement affaibli par son isolement et les sanctions internationales, dans un communiqué cité par le quotidien The Times aujourd'hui. La campagne en défense de cette femme suscité par cette peine barbare l'a donc poussé dans ses retranchements. Il faut encore signaler, qu'en pleine grève du Bazar et en cette journée de commémoration de la révolte étudiante, le régime avançait à la fois sur le fil du rasoir et des charbons ardents.

Lire la suite...

Iran Manif - Soixante et onze femmes "mal-voilées" ont été empêchées de prendre l'avion au cours des trois derniers mois alors que 33.000 voyageurs, hommes et femmes, ont dû changer de vêtements avant de pouvoir monter à bord, selon un responsable de la police cité lundi par l'agence Ilna.

Lire la suite...

Rahana, 27 mai - Des informations confirmées venant de la prison d'Evine indiquent que plusieurs prisonnières politiques sont détenues illégalement depuis des mois et sous de graves accusations qui n’ont toujours pas été prouvées. Selon Kaleme, Maryam Akbari Monfared a été arrêtée le 31 décembre 2009, suite aux événements de l'Achoura. Elle est actuellement à la prison d'Evine, accusée de Moharebeh (guerre contre Dieu) pour appartenance présumée à l’OMPI. Monfared a maintes fois nié les accusations. Elle est mère de trois enfants, le plus jeune étant âgé cinq ans. Monfared est extrêmement inquiète pour ses enfants en son absence.

Lire la suite...

astreetjournalist.com, 22 mai – Un extrémiste iranien, Ahmad Janati, a déclaré à la prière du vendredi à Téhéran que la question du « hijab » (voile obligatoire et code vestimentaire) avait été « ignorée » ces 20 dernières années en Iran et devait être résolue. Il a affirmé que dans les universités « si les étudiantes veulent avoir une bonne note, elles doivent respecter les règles du hijab ». 

Lire la suite...

Planet-iran.com, 11 mai - Une recherche menée conjointement par deux organisations indépendantes en Iran, le Centre des affaires Coopérative des femmes et le Comité pour la défense des victimes de la violence, indique la tendance en flèche des enlèvements et de la traite des femmes et les filles iraniennes comme esclaves, vers des pays voisins comme les Emirats arabes unis, le Pakistan, l’Afghanistan, ainsi que l'Europe et les pays asiatiques.

Lire la suite...

IRAN 
DECEMBRE 2019

 29 exécutions

Soulèvement national

1500 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 191 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE