Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Reyhaneh-Jabbari-IranIran Manif - Dans l’après-midi du 29 septembre, le régime des mollahs a transféré dans le plus grand secret Rayhaneh Jabbari de la prison Qerchak de Varamine (près de Téhéran) en isolement cellulaire à la maison d’arrêt de Gohardacht. Les prisonniers sur le point d’être exécutés sont en général transférés la veille en isolement dans cette prison avant d’y être pendus à l’aube suivante. Il est dit que son transfert a été tenu caché pour éviter les protestations des autres détenues.

En réponse à la mère de Reyhaneh, les gardiens ont confirmé ce transfert avant d’ajouter : son nom est sur la liste des prochains exécutés, viens chercher son corps dans la matinée

Rayhaneh Jabbari, décoratrice, est en prison depuis sept ans et demi pour s’être défendue avec une arme blanche contre un agent du renseignement qui l’avait attirée dans un endroit pour tenter de la violer. La bagarre s’était terminée par la mort de l’agent. Les bourreaux lui ont fait subir de violentes torture pour lui arracher des aveux forcés.

Le régime misogyne des mollahs cherchent à intensifier le climat de terreur, en particulier contre les femmes et les jeunes qui ne se soumettent pas à son oppression.