Washington Times - Opinion - Les Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK) sont diabolisés depuis des décennies par une campagne de désinformation organisée et efficace menée par les services de renseignements iraniens et grâce à la complaisance des présidents américains avec les mollahs depuis la révolution islamique durant le mandat de Jimmy Carter à la Maison Blanche.

Lire la suite...

Eurasia review – Par Struan Stevenson – Alors que les tensions ne cessent d'augmenter à propos du dernier comportement criminel du régime iranien et de son attaque contre des pétroliers dans le golfe d'Oman, quatre mille manifestants iraniens se sont rassemblés dans le centre de Bruxelles pour exiger un changement de régime. Le grand rassemblement et la marche de protestation se sont déroulés le samedi 15 juin. D'éminents orateurs comme Alejo Vidal-Quadras, ancien vice-président du Parlement européen, Giulio Terzi, ancien ministre italien des Affaires étrangères et Ingrid Betancourt, ancienne candidate à la présidence de la Colombie, ont pris la parole sur la place Schuman, à proximité immédiate de l'ambassade de Grande-Bretagne et du siège de la Commission européenne.

Lire la suite...

Euronews – par Lord Alton of Liverpool - Le 15 juin, des milliers d'Iraniens ont défilé dans les rues de Bruxelles pour soutenir les manifestations contre le régime en Iran et l'appel populaire au changement de régime dans ce pays. Et pourtant, ce n'était que la première de plusieurs manifestations qui auront lieu dans diverses parties du monde dans les semaines à venir.

Lire la suite...

Les États-Unis envoient un signal au commandant de la force Qods de l'Iran

Wall Street Journal - Editorial - 6 mai - La Maison-Blanche a annoncé dimanche qu'elle allait déployer un groupe d'attaque de porte-avions et une force opérationnelle de bombardiers dans le golfe Persique. Il ne s'agit pas d'une provocation, mais d'un message de dissuasion pour l'Iran, ses mandataires au Moyen-Orient, et en particulier pour le général de division iranien Qassem Soleimani.

Lire la suite...