Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif -  En Iran, le porte-parole de la commission sur la sécurité au parlement des mollahs a déclaré le 10 janvier à l’agence officielle Fars que « les critiques, les ennemis de la révolution et les hypocrites (terme péjoratif que le régime donne à l’OMPI, principale opposition démocratique) se trouvaient dans la rue le jour de l’Achoura (27 décembre) pour y semer le chaos et y créer des troubles ».

Kazem Jalalian a affirmé à cette agence de presse liée aux gardiens de la révolution : « La nature de ceux qui sont descendus dans la rue le jour de l’Achoura pour y créer des troubles, montre tout à fait qu’il s’agit des ennemis de ce système, des hypocrites et de ceux qui vouent une hostilité historique à cette révolution et à ce système. »

De retour d’une visite auprès des agents hospitalisés le 27 décembre, il a ajouté : « un grand nombre de personnels des forces de sécurité ont subi de graves blessures le jour de l’Achoura. »