The Times (Londres), 1er janvier, éditorial - Le principal défi de politique étrangère de l'année 2010 sera de faire face à un régime iranien qui déstabilise ses voisins et réprime ses opposants.

L’Iran, a déclaré le président Obama cette semaine, a eu recours à une poigne de fer brutale dans la répression de son opposition interne. Cette poigne s’est longtemps étendue de l’autre côté de la frontière enIrak. Elle l’a peut-être fait avec l'enlèvement de Peter Moore, le consultant de British TI, et de ses quatre gardes du corps en 2007. M. Moore est désormais libre, mais au moins trois et sans doute l'ensemble de ses collègues ont été assassinés.

Lire la suite...

L'enlèvement en Irak du consultant informatique britannique libéré mercredi aurait été commandité par les Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique du régime iranien.

NOUVELOBS.COM - L'enlèvement en Irak du consultant informatique britannique Peter Moore, libéré mercredi, a été commandité par les Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique du régime iranien, a affirmé The Guardian, mercredi 30 décembre. Quatre de ses gardes du corps avaient été enlevés en même temps; les corps de deux d'entre eux avaient été rendus à la Grande-Bretagne en juin, suivi d'un troisième en septembre. Le sort du quatrième est encore inconnu, mais la Grande-Bretagne le tient pour mort.

Lire la suite...

JDD,14 décembre - Le quotidien britannique The Times s'est procuré un document confidentiel qui prouverait que l'Iran est en train de finaliser ses travaux sur la bombe nucléaire. Une information qui intervient alors que les négociations internationales sur le nucléaire iranien ont été interrompues à l'initiative de la République islamique.

Lire la suite...