Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L'Orient Le Jour - Le Trésor américain a annoncé lundi des sanctions contre un réseau lié à Téhéran et accusé d'avoir imprimé et utilisé de la fausse monnaie yéménite pour contourner les sanctions prises contre l'Iran.

Le réseau visé aurait notamment apporté son aide aux Gardiens de la Révolution iraniens, l'armée d'élite de la République islamique, organisation elle-même déjà visée par des sanctions américaines il y a un mois.

"Le réseau a eu recours à des manœuvres de dissimulation pour contourner les restrictions aux exportations décidées par l'Europe et fournir des équipements de technologie avancée afin d'imprimer de faux billets du Yémen pour un montant pouvant atteindre des centaines de millions de dollars et ce pour le compte des Gardiens de la Révolution", a indiqué le Trésor dans un communiqué.

L'Iranien Reza Heidari et son entreprise Pardazesh Tasvir Rayan sont ciblés. La société est elle-même propriété de Tejaras Almas Mobin Holding, une autre entité visée par les sanctions annoncées lundi.

Reza Heidari est notamment accusé d'avoir utilisé des sociétés écran pour acquérir du matériel d'imprimerie, dont deux, ForEnt Technik GmbH et Printing Trade Center, sont aussi ciblées.

Une autre personne, Mahmoud Seif, dont la nationalité n'a pas été précisée, a également été sanctionnée lundi pour avoir dirigé Tejaras Almas Holding et aidé les Gardiens de la Révolution à acquérir le matériel permettant l'impression des faux billets yéménites et à l'importer en Iran.

Selon le communiqué du Trésor, Mahmoud Seif aurait également aidé les Gardiens de la Révolution à acquérir des armes.

IRAN 
Septembre 2018

  29 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions