Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La Presse (Canada) - Le secrétaire de la Défense Jim Mattis a critiqué l'Iran jeudi, lui reprochant de «se mêler» des prochaines élections en Irak et de tenter d'influencer les voix en faveur de candidats pro-Téhéran.

En parlant à des journalistes au retour de son voyage à Oman, en Afghanistan et à Barheïn, le chef du Pentagone a raconté que les responsables rencontrés étaient inquiets du comportement iranien.

«Un point soulevé, clair et net, est la méfiance (envers) l'Iran et la preuve des efforts iraniens de déstabilisation», a dit M. Mattis.

«Je l'ai entendu quand j'étais en Afghanistan. Vous savez ce qu'il se passe avec le soutien de l'Iran à Assad (président syrien). Maintenant l'Iran suit l'exemple de la Russie (et) se mêle des élections en Irak», a-t-il déclaré.

«L'Iran essaye d'influencer les élections irakiennes en mettant de l'argent. Cet argent est utilisé pour influencer les candidats, influencer les votes», a estimé Jim Mattis.

Les élections législatives en Irak vont avoir lieu au mois de mai.

«L'Iran devrait laisser les Irakiens choisir leur propre futur», a exhorté le ministre américain de la Défense.

Au même moment M. Mattis a en revanche reconnu que les navires militaires iraniens se comportaient de manière moins agressive depuis des mois à l'égard des navires américains dans le Golfe.