Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Efe (Espagne), 28 janvier – Un total de 125 parlementaires de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ont appelé aujourd’hui le Conseil de sécurité d l’ONU et l’Union européenne (UE) « de prendre des mesures urgentes » pour libérer les prisonniers politiques et stopper la répression en Iran.

Après l’exécution aujourd’hui de deux membres de l’opposition accusés d’être des « mohareb » (ennemis de Dieu), la lettre a été rendue publique pour soutenir la Troisième Voie de la dirigeante de l’opposition Maryam Radjavi, avec pour objectif « un changement démocratique pour la résistance du peuple iranien ».

La déclaration écrite se dit inquiète du désir du président du régime iranien Mahmoud Ahmadinejad, de voir « les forces irakiennes éliminer les 3400 opposants » qui vivent au camp d’Achraf, et qui ont été attaqués le 11 juillet, attaque ayant fait 11 morts et 500 blessés.