Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif – On pouvait lire sur Facebook hier soir une nouvelle, reprise peu après par RFI en persan, sur l’altercation haute en cou(p)leur entre l’ambassadeur du régime des mollahs en France et les forces de l’ordre à Neauphle-le-Château. (voir le clip) Il existe aussi une version plus précise sur le site de l'Express (à lire ici)

« Comme à son habitude, dit le compte Facebook, l’ambassade du régime en France a célébré à Neauphle le château l’anniversaire du retour de ce démagogue de Khomeiny en Iran. Quelques heures avant la cérémonie, des Iraniens s’étaient rendus sur place pour protester avec des drapeaux et des pancartes. Ils s’étaient rassemblés et lançaient des slogans.

« A ce moment, l’autobus de l’ambassadeur du régime Mehdi Mir Abou Talebi et de ses invités arrive et le groupe de protestataires se met à crier plus fort « Mort au dictateur ». La police s’interpose entre le groupe et le personnel de l’ambassade. Une altercation éclate et l’ambassadeur du régime énervé par les slogans, se croyant en Iran, fonce comme les pasdarans sur les manifestants pour les agresser.

La police l’en empêche. Emporté par la colère il lance un coup de poing violent dans la poitrine du policier qui lui fait obstacle. Le policier réplique en l’arrosant de coups et le plaque au sol pour lui passer les menottes. C’est à ce moment que du personnel de l’ambassade arrive et fait savoir à la police qu’il s’agit de l’ambassadeur et qu’il bénéficie de l’immunité diplomatique. C’est ainsi qu’ils délivrent l’ambassadeur du régime des mains de la police et l’emmènent. »